EN VOYAGE

Voyage dans l’Etat de Washington – Part 1

J’aurai mis environ 3 mois à faire cet article… Ces photos que je regarde avec tendresse comme si c’était hier… Voilà enfin les photos de notre voyage en Oregon. Plus le temps passe et plus je trouve difficile de traiter plusieurs milliers de photos, assise devant mon ordinateur… je trépigne et m’impatiente devant mon écran. J’ai la bougeotte, et beaucoup moins de patience qu’avant. Mais je m’égare du sujet ! 😉
C’est la deuxième fois que je voyage aux états unis à mon plus grand plaisir, et une première avec César, je suis si contente de l’avoir fais avec lui, c’était génial, il a remarquablement bien supporté le décalage horaire (bien mieux que nous), il a essayé de parler anglais tout le séjour,  créée des liens, ri, s’est émerveillé, couru, nagé, marché beaucoup…
Pour certains il y’a une grosse appréhension de ce pays, des préjugés, des apprioris… Et je peux comprendre quand on voit le guignol qui dirige leur pays … Mais c’est vraiment un lieu à part. Les américains, du moins tout ceux qui ont croisés notre chemin, sont des gens formidables, serviables, souvent joyeux et optimistes. Nous avons été vraiment supers bien accueillis partout ou nous sommes allés et je pense particulièrement car nous étions français. 😉
Nous avons rencontrés des gens merveilleux, généreux avec qui nous avons créé des liens magiques. Côté organisation et voyage : Nous avons pris un billet en début d’après-midi au départ de Toulouse, et c’est de loin la meilleure idée que nous ayons eu, car niveau décalage horaire c’était davantage supportable, 9 h de vol (contre 11h la dernière pour aller à San Francisco).
Décollage vers 10h le matin avec un seul changement à Paris, (essentiel un seul changement)
Evidemment, quand on nous sommes arrivés à Seattle, il a fallu tenir bon jusqu’à ..18h pour pouvoir retrouver le rythme et ça été difficile, mais César a relativement bien tenu le coup il m’a vraiment surprise par son adaptation!

Niveaux prix, c’était vraiment intéressant, environ 400 euros l’aller retour. Nous avions regardé à la base pour septembre, et c’était le double. C’est la deuxième fois qu’on part en mai et que les prix sont supers intéressants.
Seulement attention! Depuis quelques temps, la prise en compte des bagages se raréfie, et nous avons du payer un supplément bagage soute à l’aéroport, (50 par bagage) autant vous dire qu’on faisait un peu la gueule. Heureusement, leur poids  ne dépassant pas la limite, on en a fait « plastifier » 2 ensemble pour gagner un peu sur le prix (mon côté écolo en a pris un coup, tout ce plastique ça m’a rendue malade !)

Je dis aussi merci les écrans intégrés dans les sièges, César n’a pas bronché pendant 9h, moi qui me voyait déjà en train de lui courir après dans l’avion.. il n’a pas bougé, ni dormi d’ailleurs hum hum…(tu constateras mes vaisseaux rouges éclatés dans mes yeux qui n’en peuvent plus, et la merveilleuse tête de César, haha!)

Pour ce second voyage j’avais envie de quelque chose de plus organisé et structuré. Partir avec un enfant on peut beaucoup moins faire à l’arrache, du moins je ne me sentais pas de le faire !
J’ai donc programmé au jour le jour notre parcours. Au départ j’ai trouvé ça difficile, j’avais l’impression que je ne laissais aucune place à l’imprévu, mais les logements étant en général assez chers là bas, les prendre au dernier moments auraient été inconscients pour notre budget.
Puis cette fois on avait vraiment envie de se faire plaisir des endroits ou dormir et de grosses envies de cabanes, lieux atypiques et rencontrer du monde !

Pas très original, on est allés sur airbnb, mais grâce à ça on a pu dormir dans, bus, tiny house, et maison en bord de mer… donc je suis contente.

Premier jour arrivés à Seattle, première galère quand tu as 9h de décalage horaire dans la tête, tous tes bagages sur un caddie et un marmot qui fait n’importe quoi car il est arrivé au bout de ses nerfs qui le tenait jusque la éveillé, ta patience devient alors inexistante.
Nous devions louer une voiture en arrivant à l’aéroport. Avant notre départ, Samuel avait changé de banque et malgré que nous les avions prévenu, le plafond autorisé n’avait pas été débloqué à temps… Résultat au moment de payer la caution, la carte ne passait pas… Après des pieds et des mains, des montées de colères et de noms d’oiseaux, nous avons du abandonner et prendre un Uber jusqu’à notre premier logement histoire de dormir un peu pour y voir plus clair, reprendre nos esprits et avoir une connexion internet pour joindre la banque.
Ca commençait bien, 30 balles de Uber pas prévu dans le budget, on est arrivé  à Burien un peu en serrant les dents..
Heureusement, on a été si bien accueillis qu’on est vite redescendus. La propriétaire nous avait finalement laissé la plus grande chambre, ou elle avait ajouté un lit en plus pour César sans supplément et avec vue et terrasse sur l’océan, Puget sound. Magnifique…  La chambre s’appelle Paris, et je souri à chaque fois de voir l’idée que se font les américains de notre pays et de ses habitants !  Je me suis écroulée à 18h pendant que l’homme a assuré nos arrières sur le net. L’endroit était vraiment calme, même si pas mal de gens ont critiqué le lieu sur airbnb. Effectivement la nana a transformé sa maison en auberge, on a rencontré des gens supers sympas de Montréal avec qui ont a passé notre dernière soirée et c’était vraiment cool. Heureusement j’avais prévu le coup et j’avais réservé 2 nuits à Burien, en périphérie de Seattle, dont une pour récupérer et une journée « Off » ou on y allait tranquille avec le petit.  On s’est réveillés comme des fleurs à 4h30 (!!!)du mat’ heure locale (6h30 pour le nain) ce qui nous a permis de nous préparer tranquille et de retourner chercher notre voiture de nouveau à l’aéroport. Et c’est là ou je remercie l’univers. Etant donné que la carte n’était pas passée la veille il n’avait plus notre voiture, ils nous ont donné donc une autre pour le même prix et 2 fois plus grosse et confort. On a beaucoup ris quand nous l’avons récupéré, car on a beaucoup peiné à trouvé comment tout fonctionnait tellement elle avait de boutons et d’options, ça nous changeait du van !! Direction, le parc Mount Rainier. On a été un peu déçu car pas mal de routes étaient fermées pour cause… de neige, puis pour moi ça été difficile puisqu’ici il y’a des ours et que les panneaux d’affichages nous disent de faire attention, résultat impossible de marcher tranquille en forêt… On a quand même fait des batailles de boules de neige, vu des jolies cabanes en rondin, y’en a un qui devenait fou héhé, et le temps s’est arrêté sur une vue extraordinaire du mont Rainier… Une belle journée pour fêter la fête des mères avec mon petit bout d’amour.  Je me souviens encore de la joie de César à courir librement en pleine nature et dans l’eau… Je suis contente de bâtir de tels souvenirs avec lui !
Normalement l’entrée du parc est payante, mais vu que beaucoup de routes étaient fermées, on a voulu d’abord se renseigner à l’accueil, et en revenant à la guitoune, plus personne, tant mieux pour nous ! 🙂
Pour ce voyage j’ai démarré un nouveau carnet de voyage, mais ça été difficile pour moi car je délaissais un peu mon bullet.. j’ai donc eu du mal à le tenir sur la durée. J’ai quand même fais les fameux tampons des parcs. J’ai adoré faire ça. Dans chaque parc ils ont un tampon attitré, ils vendent même des petits carnets des parcs du pays entier ou tu peux apposer le sigle de chacun. A mettre dans son carnet c’est génial! Ici c’était une empreinte de chaussure:)

Après cette petite journée tranquille, nous sommes rentrés à Burien, nous nous sommes reposés, couchés tôt encore pour ensuite lever les voiles direction Issaquah ! Un peu plus au nord.
Nous sommes allés visiter Tree House Point, les cabanes perchées de Nelson pour les connaisseurs, c’était un passage obligé pour nous mais surtout pour l’homme qui était pire qu’un gosse à Disney, j’ai d’ailleurs du freiner un peu car je pense qu’il aurait acheté la boutique ! haha
Les cabanes étaient magnifiques, le lieu féerique, et ça nous a donné beaucoup d’idées pour chez nous. César a beaucoup aimé lui aussi captivé par les explications de notre formidable guide Charles, qui traduisait spécialement pour César en français. Charles est américain et anciennement marié à une française ou il a vécu un temps à Barcelone, super sympa, il a pu donc échanger en français avec César et nous, on a bien ri. On à été émerveillé. Les intérieurs si délicats… l’odeur du bois, le chant des oiseaux, le silence de la forêt dans laquelle se glisse les rayons du soleil qui viennent traverser les fenêtres… Le lieu se loue aussi pour les mariages.. à des prix assez fous… mais je peux comprendre car c’est vraiment à part. Ici César subjugué par le franglais de Charly ^^ Quelques idées pour la cabane ? 🙂 Petit trèfle, tout petit , haha. Je me serais bien vue rêvasser là… dans les arbres avec pour seul son le chant des oiseaux et le son des feuilles qui dansent dans la brise… La forêt semblait enchantée avec ses arbres recouverts de mousse… Voilà pour ces 2 premiers jours, vu le nombre de photos il va être difficile de condenser, donc soyez prêts à un roman de vacances à lire en bord de piscine ! Rdv pour le prochain dans un lieu magique à Sedro Wooley chez Sunray, une rencontre si riche!

Pour notre airbnb sur Burien- WA (tout près de l’aéroport et super calme) c’est ici
Pour les cabanes de Nelson, nous avions réservé nos billets en ligne avant le voyage c’est ici 

Si vous avez d’autres questions n’hésitez pas en commentaires ! Ou de bonnes adresses à ajouter !

 

Tu aimeras aussi

11 Commentaires

  • répondre
    Lisbeth Nemandi
    20 août 2018 at 15 h 13 min

    Je n’ai pas de piscine, mais cette année je n’ai pas de vacances non plus, donc j’attend la suite de ce récit avec grande impatience 😉

  • répondre
    Anouchka
    21 août 2018 at 5 h 36 min

    Waouh!!!! Merci pour ce voyage! Ça donne envie, les photos sont magnifiques. Voilà voilà maintenant je rêvasse à une escapade…quoi? Le bureau? Ah oui faut qu’je File

  • répondre
    Sarah Rose
    21 août 2018 at 9 h 40 min

    Ohhh quele plaisir de voir ces images! Ma famille vient de l’Oregon donc cela m’a fait chaud au coeur de voir ces paysages. Ta petite famille à l’air de s’intégrer parfaitement dans ce cadre boisé. J’ai hâte de lire la suite

  • répondre
    Soizic
    21 août 2018 at 10 h 40 min

    400€ les billets… Je suis sur le Q ! Aller/Retour pour vous 3 ?
    Le cabanes sont magnifiques.
    Vos belles rencontres ne m’étonnent pas. Quand l’on est sociables, ouverts et prêts à donner et recevoir, on fait toujours de belles rencontres. 🙂

    • répondre
      Bambichoses
      21 août 2018 at 13 h 08 min

      400 par personnes 🙂 merci beaucoup <3

  • répondre
    Eulalie
    21 août 2018 at 15 h 32 min

    Merci de nous faire partager ce joli périple. Ahh, les aléas et les mauvaises surprises, ça fait partie du jeu mais j’avoue que moi aussi je peine parfois à faire descendre l’énervement dans ces cas là !!

    Les photos sont superbes !

  • répondre
    Nadège
    22 août 2018 at 11 h 56 min

    Vivement le prochain billet! Les cabanes dans les arbres sont magnifiques! Tes photos sont très dépaysantes.

  • répondre
    Arnaud - My Travel Blog
    23 août 2018 at 12 h 16 min

    Hello ! Ton article est super. Ca m’intéresserait de connaître le détail de votre parcours durant ce voyage, parce que j’envisage aussi d’aller à Seattle l’an prochain et d’y faire un road-trip. A bientôt !

  • répondre
    lathelize
    23 août 2018 at 14 h 56 min

    Merci pur le voyage! Tes photos sont superbes!

  • répondre
    Armelle
    29 août 2018 at 20 h 03 min

    Ce périple me fait rêver, c’est la destination qui me parle depuis toujours, je ne sais pas pourquoi.
    Ces photos ainsi que tes descriptions et conseils sont top, merci.

  • répondre
    aurélie
    3 octobre 2018 at 13 h 32 min

    Superbes photos. Ca me laisse rêveuse 🙂

  • discutons-en