la cabane Les travaux

Woofing à la cabane

_DSC4206

Les choses sérieuses commencent depuis 2 semaines, pour ceux qui suivent, vous vous souvenez de notre « non emménagement ».
Quand je vois la vie que je mène actuellement, je me dis que c’est la meilleure chose qui nous soit arrivé.
Les jours sont tous passionnants, fatigants aussi, mais on sait pourquoi en fin de journée. Je vois César s’amuser de rien, avec des cailloux, des bâtons qu’il colorie, il invente, s’ennuie parfois, apprends, découvre les autres, et comment communiquer avec des gens qu’il ne connaît pas, je découvre aussi un petit garçon passionné des insectes, aucun ne lui fait peur, moi j’ai encore du chemin !_DSC4159La semaine dernière, nous avons reçu Quentin qui restera plus d’un mois, puis Maïla et Hyacinthe, qui sont reparties depuis, et Simo nous as rejoins il y’a maintenant une semaine. Nous évoluons tous ensemble en apprenant les uns des autres.C’est génial.
César ne quitte pas Quentin d’une semelle, ils s’amusent beaucoup ensemble, c’est très drôle à les observer. Même si je trouve que nos woofeurs ont une patience incroyable!
_DSC4481On a beaucoup avancé sur le coin jardin aussi, avec des carrés potagers et des buttes.
Simo a fait une formation en permaculture ce qui nous aide beaucoup pour évoluer dans ce sens. Nous avons récupérer des bois pourris et des bois morts que nous avons déposé sur le sol, ensuite nous avons complété avec des petits bois, puis des feuilles/humus et ensuite compost/terre, mulch pour finir par de la paille, nos buttes sont prêtes à recevoir nos plantations.
Normalement, les buttes se font plus tôt, en automne pour laisser le temps à la terre de « travailler », on a tenté le coup quand même pour cet été on verra bien! 😉_DSC4523Aucun jour ne se ressemble, il faut réfléchir comment faire au mieux avec peu. Avec ce qu’on a autour de nous.
Ca commence à vraiment ressembler à un « chez nous »

La semaine dernière, on a commencé à faire ce qui me tenait le plus à coeur avec l’aide de Maïla et Hyacinthe, un four en argile/paille.
On a puiser l’argile dans le lac, et mélangé avec un peu d’eau et de paille pour la structure. C’était beau… Tous ces nénuphars, le soleil, les oiseaux, on aurait dit un tableau… César s’en est d’ailleurs donné à cœur joie pour patauger dans le lac._DSC4184_DSC4188Il a fallu ensuite mélanger l’argile et la paille pour obtenir des « mottes » pour fabriquer notre four. Encore une chouette activité autant pour nous les adultes que les enfants. Manier la terre et la façonner quel chouette moment !_DSC4152En dessous nous avons réalisé une structure faite en bois de Cornouillet, trouvé lui aussi dans la forêt, pour sa flexibilité se rapprochant à celle du noisetier, de manière à fabriquer un « dôme » sur lequel nous avons posé des bandes de tissu et ensuite le mélange argileux. Une photo de Cornouillet, pour le reconnaître si on détache la feuille en deux ça fait comme des petits fils._DSC4136_DSC4135_DSC4137 On a commencé en début de soirée, puis terminé en fin de matinée le lendemain.
Quel fierté quand nous avons fermé le dessus, mais aussi de satisfaction au moment de l’allumer !
On a superposé des palettes en guise de socle en attendant de lui faire une table de support._DSC4207_DSC4179
_DSC4172_DSC4173_DSC4169Nous avons fabriqué un cadre en bois posé sur une plaque de contreplaqué que nous avons rempli de sable puis déposé des briques réfractaires par dessus et en avant la construction !
On fabrique des grosses mottes de terre que l’on mets en cercle autour du support et on continue en montant jusqu’en haut.
Une fois fini on allume le feu et on laisse chauffer jusqu’à obtenir de la braise, Luc nous a fabriqué une super petite porte pour permettre de garder la chaleur davantage pour nos futures pizzas!
Les jours passent à une vitesse folle, j’ai malgré tout l’impression de n’avoir le temps de rien. J’ai pas mal travaillé à Toulouse ces derniers temps et j’ai vu à quel point c’était difficile d’être sur 2 projets à la fois..
Je vais donc me consacrer à 100% cet été sur le lieu et son évolution avant l’hiver, car c’est la seule chose que j’ai envie de faire pour le moment.
Retourner en ville m’est difficile et je me sens vite étouffée.
Ouverture du four ! Suspens ! César a insisté pour lui faire des yeux, je le trouve effrayant, mais c’était sa contribution à lui aussi.
_DSC4224
_DSC4232
_DSC4213 Le soir, c’est déjà l’heure de préparer le repas, de dénoyauter les cerises pour faire cuire notre première tarte, et de nous découvrir les uns les autres, d’échanger nos connaissances, mais c’est aussi l’heure des histoires avant d’aller dormir…_DSC4235_DSC4144_DSC4240_DSC4245_DSC4149Et vous savez quoi ?? Même si ma photo est floue, je voulais absolument partager ça avec vous ! On a trouvé des vers luisants!! Je n’en avais pas revu depuis mon enfance chez mes parents, ça m’a fait tout chose de les trouver avec César <3
Je vous souhaite une belle semaine !
_DSC4500

Tu aimeras aussi

11 Commentaires

  • répondre
    DeboBrico
    29 mai 2017 at 20 h 10 min

    Tes photos sont de plus en plus belles… et toutes tes aventures m’inspirent beaucoup

  • répondre
    Charlie
    29 mai 2017 at 21 h 08 min

    Super tout ça, ça donne envie !!! Par curiosité, où as-tu trouvé tes assiettes en bois, j’en cherche depuis longtemps…

  • répondre
    Chlouwy
    29 mai 2017 at 21 h 20 min

    Merci pour ce partage, ça donne super envie, et de te rencontrer, et de faire un four, et de faire une butte, bref, merci encore !

  • répondre
    fyts
    29 mai 2017 at 22 h 30 min

    Tellement paisible, je l avais dis que rien n arrivait sans raison. Votre maison, votre cocon c est votre cabane…
    Tu as fait beaucoup de chemin depuis l époque des paillettes et cheveux courts…
    Merci pour le détail du four, c est très intéressant, nous venons de terminer notre coin feu au fond du jardin, nos habitudes changent, notre consommation devient plus responsable, et c est aussi grâce a des gens comme toi!
    Merci la Bambi Family! Bises a vous 😉

  • répondre
    Velvet
    30 mai 2017 at 6 h 24 min

  • répondre
    Laure Fauvel
    30 mai 2017 at 12 h 53 min

    Olalala cet article est merveilleux! Merci pour les détails du four, on va s’y atteler cet été avec plaisir pour cuire notre pain et économiser l’électricité. Pas de soucis au niveau des palettes en dessous ou de la porte en bois avec la hausse de température?
    Bravo à vous tous en tout cas, je tenterai bien le woofing par chez vous 🙂

  • répondre
    Échos verts ❀ Natasha
    1 juin 2017 at 10 h 38 min

    Merci pour ce partage rempli de « petits bonheurs » !

    • répondre
      Bambichoses
      9 juin 2017 at 12 h 55 min

      Merci Natasha !:)

  • répondre
    Tinea
    5 juin 2017 at 18 h 40 min

    les photos sont waou!!!

    • répondre
      Bambichoses
      9 juin 2017 at 12 h 55 min

      <3

  • répondre
    Soizic
    12 juin 2017 at 8 h 03 min

    C’est très inspirant. Vous êtes en train de vous façonner une bien jolie vie au vert ! Bravo !! & votre four est juste WAOUH !! Ca me donner très envie d’en réaliser un. 🙂

  • discutons-en