Parentalité

Hippie chic style et remise en question

_DSC7695 - copie

Avant la rentrée, on s’est fait plaisir avec le nain. Petit tour en triporteur dans la ville que l’on a observé au bout de ses nouvelles jumelles, son petit cadeau « de rentrée », juste lui et moi, pour terminer en beauté les vacances. Au marché de Saint Girons, en Ariège, je lui ai trouvé ce petit sarrouel ultra léger, je lui ai dit que c’était un pantalon de kung fu (panda!) de peur qu’il me dise « han c’est pour les filles » mais même pas il a adoré de suite la couleur et l’a enfilé sur le champs, ravi de cette nouvelle acquisition. Et moi aussi, il vit pieds nus, on se prends pas la tête sur comment on s’habille, en fait je crois qu’on s’en fout un peu et lui aussi, pourvu qu’on soit à l’aise ! Je l’aime dans ces couleurs, elles sont pleines de vie…tout comme lui…
youu
trio2 trio
_DSC7700 _DSC7704_DSC7698 _DSC7707 _DSC7705 _DSC7720
_DSC7711 _DSC7722 _DSC7725L’été était beau, on a fait plein de choses, et César grandit à vue d’œil, il devient de plus en plus futé et aisé dans son langage, il développe un vocabulaire qui souvent me cloue le bec et me fait mourir de rire…
Et arrive la rentrée toujours trop vite, la fin des longs jours d’été, des couche-tard, de la grass mat et des siestes. Il faut reprendre une rythme, le réveiller le matin, l’obliger à se coucher à l’heure pour qu’il puisse avoir « emmagasiné » suffisamment de sommeil, lui imposer la sieste à l’école, la cantine dégueulasse et ce même si on a « la chance » (qui est un bien grand mot) qu’elle soit passée végétarienne (mais ou il mange du poisson…) ou tout est remplacé par des dérivés du lait et autres oeufs douteux, se speeder le matin, s’habiller alors qu’on était si bien en pyjama, et la, la même sensation désagréable que l’année dernière l’angoisse en moins, puisque le nain était content d’y retourner, et si je me plantais totalement ? Et si je me forçais un tant soit peu pour lui offrir cette chance de l’école à la maison (non les enfants non scolarisés ne sont pas coupés du monde, et associaux!). Et si au lieu d’avoir peur, je franchissais le cap, puisque tout ce qu’enseigne l’école publique ne me corresponds pas du tout?
Toutes ces questions, reviennent souvent, et je sais que je suis encore bien faible face à un dogme de l’enseignement.
Le système éducatif ne me plaît pas pourquoi ne pas le contourner ? Je ne sais pas…
J’ai lu une phrase aujourd’hui qui m’a encore interpellé, elle est d’Albert Einstein : « Tout le monde est un génie, mais si vous jugez un poisson par sa capacité à monter aux arbres, il passera sa vie entière, persuadé qu’il est totalement stupide.
Et si on décidait de regarder les choses autrement ?
_DSC7728 - copie

Tu aimeras aussi

34 Commentaires

  • répondre
    Rose Citron
    4 septembre 2015 at 18 h 05 min

    Belle réflexion… Je crois que ce qui nous empêche des fois de faire de grosses remises en question comme celle là (et surtout de passer à l’acte) c’est notre « marmite » : d’où l’on vient, notre éducation, et surtout, surtout le poids des normes, du conditionnement, des « valeurs » qu’on a intériorisé très profondément, de l’inconscient collectif, etc, etc… Mais même si parfois on met du temps, on chemine…

    (et sinon, tu as le plus beau kung fu panda du monde! cette session photo est géniale!!!)

    • répondre
      Bambichoses
      4 septembre 2015 at 18 h 23 min

      merci beaucoup pour ce gentil commentaire qui me va droit au coeur!
      La remise en question n’est pas une chose facile en soi et elle est encore pire une fois maman je crois, comme tu le dis nous croulons sous le poids des normes, des valeurs, on craint le regard, le jugement, on a peur d’échouer.. c’est terrible, car même si on se croit libre on est enfermé dans nos apprioris et nos peurs.
      Merci pour mon kungfupanda <3

  • répondre
    Wige
    4 septembre 2015 at 18 h 12 min

    Superbe article! Ca donne envie de faire des mioches (encore trouver un papa potentiel… Bref.)
    Je travaille dans les écoles (périsco/TAP/et un centre de loisirs créatifs), et je comprends parfaitement ton point de vu.
    La nourriture n’est pas du tout équilibré (si tu as un régime spécial, tu peux toujours te plaindre… Tu ne seras pas réembauché…), les enfants sont formatés, gobe de la télé à longueur de temps, et ne savent plus jouer avec « rien »…
    Je me souviens, mes grand-parents me disaient être plus « bête » qu’eux au même âge… Et je me surprends à penser la même chose, quand je fais des activités avec mes nains…. Ils ne savent pas tracer, découper, coller, peindre, dessiner colorier. Et je ne parle pas des CP, mais bien d’une majorité de CM1/CM2… Ca m’attriste vraiment, car je ne peux rien faire pour eux, rien de réellement concret.
    Ils perdent leur imagination, leur envie de créer, inventer, rêver!

    Si c’est vraiment ce que tu veux, FONCE! On s’en moque des dires des autres. Et si Oscar veut retourner, un jour, à l’école, il ne sera jamais trop tard 🙂

    Je ne sais pas si tu as vu cette conférence, mais c’est assez intéressant, et hallucinant:
    https://www.youtube.com/watch?v=nwVgsaNQ-Hw

    Je vais me stopper là, sinon, je vais écrire un roman…

    Des bisous <3

    Wige

    • répondre
      Bambichoses
      4 septembre 2015 at 18 h 22 min

      merci Wige pour ce commentaire 🙂
      Et c’est César pas Oscar!!! lol
      Hey oui, nos enfants sont de moins en moins dégourdis, ils sont de plus en plus assistés et perdent comme tu le dis leur créativité. Merci pour ces encouragements, je pense que nous devons encore faire du chemin lui et moi, mais je sais au fond de moi que c’est une des meilleures solutions.

      • répondre
        Wige
        4 septembre 2015 at 18 h 47 min

        Roooooh! Gogole je suis! J’ai confondu (j’ai eu 2 êtres dans ma vie, l’un César, et l’autre Oscar… Résultat, je m’embrouille toujours -_- )

        Tu lui en as parlé? Il en pense quoi, du fait de faire l’école à la maison? Parce qu’entre ce que nous voulons, et ce qu’ils veulent… Il peut y avoir une marge…

        De rien, c’est normal. Quand je vois mes loulous… J’ai peur pour notre avenir.LOL
        Et je suis dans une école de petits bourgeois/bobos, où la plus part des parents ont les moyens de les stimuler par pleins d’activités diverses et variées….

  • répondre
    Amalia
    4 septembre 2015 at 19 h 33 min

    Juste un mot a dire: Fonce!!!! Il vaut mieux avoir des remords que des regrets qu’on dit (oué phrase bateau me remercie pas 😉 )

  • répondre
    Frida
    4 septembre 2015 at 20 h 52 min

    Je suis avec beaucoup d’intérêt ton blog et j’adore.Je suis d’accord avec les commentaires précédents, si tu en as envie, que tu t’en sens capable alors oui fonce. Ça vous fera une merveilleuse expérience et tu retrouveras la cohérence qu’il te semble avoir perdu quand Cesar est entré à l’école.
    Car oui, l’école tend à formater nos enfants.
    Après, personnellement, j’ai un point de vue un peu moins « négatif « . Mes enfants ont 5 ans, 3 ans 1/2 et 10 mois. Les 2 aînés sont scolarisés dans une école de quartier classée ZEP. La mixité fait la richesse de ce groupe scolaire. Et c’est le 1er point positif. Les plus degourdis aident les autres, souvent.
    De plus, les instits sont hyper-motivés, et avec peu de moyen font des choses merveilleuses stimulant l’apprentissage par la decouverte et la créativité.
    Les parents qui en ont les moyens sont très investis et l’ambiance générale est bonne. Ceci dans une ville qui a depuis longtemps abandonné ses écoles.
    Bref, nous y avons trouvé un équilibre. (même si la cantine est à vomir et les TAP à pleurer).
    Quand les enfants sont avec nous, nous les amenons visiter des expos, pique niquer dans la colline, au cinéma, voir des spectacles, des concerts de musique pour enfants, lisons beaucoup d’histoires,campons,… , ils font de la peinture, chassent les insectes, grimpent aux arbres, promènent leur bébé (ils ont chacun une poupée ) en poussette ou en porte bb,etc.
    Tout ne se joue pas au sein de l’école.
    Donc voilà notre expérience. Nous n’avons de toutes facons pas les moyens de faire autrement (nous bossons et l’ecole Montessori est trop loin et trop chère même si j’en ai beaucoup rêvée!).
    J’ai été un peu longue, désolée.
    Tes réflexions sont légitimes et cohérentes et je suis certaine que tu sauras trouver la force de franchir le pas… Tu en parlé déjà l’année passée quand Cesar est entré en maternelle, je me souviens avoir laissé un commentaire (moins long!).
    L’important est d’être en harmonie avec sa conception des choses, n’est ce pas?
    La direction que tu choisiras sera de toute façon la bonne.

    Ton petit Cesar est à croquer ! Et J’adore le marché de StGirons!!!
    Et la phrase que tu cités de Einstein est placardée sur le mur de mes WC, elle est tellement juste!

    • répondre
      Bambichoses
      4 septembre 2015 at 21 h 18 min

      oui c’est vrai on fait aussi beaucoup de choses en dehors de l’école, tout ne se joue pas là-bàs c’est vrai. Mais j’avoue que j’ai une angoisse du formatage, je ne sais pas pourquoi, quand je les vois tous alignés comme des bons petits soldats, demander le bâon de parole ou encore respecter des règles supers strictes pour leur âge je n’y arrive pas. La maîtresse (déjà je n’aime pas ce mot) de César est plutôt sympathique, mais assez sèche tout de même, enfin je sais pas c’est pas non plus waow, mais elle est correcte on va dire. Et quand on sait ce qu’il existe en « parallèle », je veux dire en enseignement alternatif on se demande quand même ce que l’on est censé faire, du moins ce qui nous paraîtrais juste.
      C’est fou, que tu aies cette phrase chez toi ! Je l’adore, elle est si juste !
      Merci pour ton commentaire (ils ne sont jamais assez longs n’aies crainte! 😉
      Et merci pour tes encouragements bisous à tes petits loups!

  • répondre
    Add Fun And Mix
    4 septembre 2015 at 21 h 10 min

    Qu’il est beau ton panda ! Bon mais quelle idée l’école à la maison, franchement… 😀 Bisous bisous !

    • répondre
      Bambichoses
      4 septembre 2015 at 21 h 12 min

      y’as des fous parttout ma pt’ite dame hein !! ^^ <3

  • répondre
    velvet
    5 septembre 2015 at 8 h 20 min

    Quel beau loulou, les cheveux longs lui vont à ravir et porter ce qu’il veut c’est forcément ce qu’il ya de mieux <3 Pour ton autre questionnement c'est maintenant ou jamais je pense (quoi qu'il faut pas dire jamais apparemment ) tu peux tester une année de maternelle voir comment vous vous en sortez tous les deux, le principal étant que vous vous sentiez épanouis parce mode d'enseignement <3<3(et pour la ramener à moi , moi aussi je doute grave pour Livia, ils ne suivent pas son rythme,la force la presse, la font vite rentrer dans le moule pour qu'eux se sentent bien, mais elle…..que font-ils de sa personnalité, ils tendent à l'enfouir pour qu'elle fasse comme les autres, grrr)

  • répondre
    Lili Gondawa
    5 septembre 2015 at 10 h 13 min

    J’ai l’air de prêcher pour ma paroisse, mais promis je suis objective : l’école maternelle est en général plutôt humaine, bienveillante, respectueuse du rythme de l’enfant, et créative. Bien rares sont les cas contraires, il faut pour cela tomber sur une instit un peu barge, il n’y en a pas beaucoup en maternelle. Pour avoir « pratiqué » de la toute petite section au CM2, et observé, c’est à l’élémentaire que ça devient la jungle et que j’aurais davantage la boule au ventre d’envoyer mon nain.
    Moralité, si j’étais toi, je m’accorderais encore 2 ans de répit et je repenserai à l’école à la maison pour le CP.

  • répondre
    Pascaline
    5 septembre 2015 at 13 h 35 min

    Coucou,
    ton fils est vraiment super beau, avec son sarouel et ses cheveux longs, je suis fan. Je suis dans les mêmes questionnements que toi depuis la naissance de Gabrielle il y a 3 ans. On a essayé de chercher des alternatives (Montessori, trop cher pour nous, Freinet, trop cher et trop loin de chez nous, Steiner, à l’autre bout du monde et peur de faire de notre fille une grande personne trop différente). Bref. Elle vient de rentrer dans une petite école à 200 mètres de chez nous. Ce qui me rassure c’est qu’elle est petite cette école, que les classes ont des doubles niveaux. Mais pour moi ça reste le moins pire. Le mieux serait d’enseigner à la maison. J’en rêve. Je rêve qu’un jour on nous donne ce que coûte pour l’état une scolarité en école publique pour l’investir où je veux pour ma fille. En l’occurrence chez moi. Ca reste quelque chose d’inaccessible pour l’instant. Alors on veille au grain. On navigue à vue dans un système qui nous inspire beaucoup de méfiance et dans lequel on se sent assez ambivalents. Tiens nous bien au courant de tes avancées vers une sacrément belle décision.

  • répondre
    Lully
    6 septembre 2015 at 20 h 37 min

    Bonsoir, je découvre ton blog par pinte rest (via la recette de beurre de pomme!). J’étudie les les enfants et l’éducation cette année et je avouer que le systeme scolaire français est tres mal fait. On leur enseigne la compétition, le prof est tout seul avec un classe de 30,…
    Je ne sais pas si tu connais mais il y a ddes écoles (et même des centres de loisirs) qui utilise des pédagogies différentes (la coopération, l’entraide,…) 🙂
    Sur ce bonne soirée à vous !

  • répondre
    Anne-Marie
    7 septembre 2015 at 19 h 58 min

    Je suis intéressée par ton article ainsi quel es commentaires, ce sont des questions qui se posent ici aussi….surtout les 1ères années d’école….maintenant on s’habitue un peu (CM1 et CP chez nous) comme dit plus haut on se dit que l »école ne fait pas tout et on essaie de proposer autre chose… mais le questionnement de fond perdure au sujet du formatage, de la soumission, des capacités non développées dans le système scolaire…. mais j »ai tendance à faire confiance malgré tout à nos enfants, à nous ….
    Sinon connait tu l »association non sco de Toulouse ? Tu pourrais peut être les rencontrer pour discuter de tout ca ?….
    Tes photos sont très belles !!!!

    • répondre
      Bambichoses
      8 septembre 2015 at 9 h 05 min

      Oui voila la soumission me pose problème mais c’est vrai qu’il faut leur faire confiance j’ai fait une école publique normale et pourtant je n’ai pas pris le même cap que mes camarades c’est peut être aussi une question de personnalité 🙂 je ne connais pas l’association non j’ai entendu parlé à un moment des mamans qui tenaient un groupe sur Facebook mais pas lasso tu as le nom ? Merci pour ton commentaire Anne Marie j’espère que tu trouveras la bonne solution pour les tiens !

  • répondre
    Poule
    8 septembre 2015 at 18 h 05 min

    Est ce que tu as entendu parler de La Prairie (http://www.ecolecollege-laprairie.fr/Fr-fr/home/), comme école « alternative »( je sais pas trop comment dire^^)?
    J’y suis allée pour une conférence de Catherine Dumonteil-Kremer, et ça avait l’air vraiment super super bien!

    Sinon, les Vendredis Intellos, comme asso de parents, ça peut peut être t’intéresser 😉

    • répondre
      Bambichoses
      9 septembre 2015 at 7 h 38 min

      oui j’ai essayé mais il n’y avait plus de place deja :/
      Ha merci pour les vendredis intellos en effet c’est sympa je vais creuser un peu ! 🙂

  • répondre
    Elena
    9 septembre 2015 at 23 h 34 min

    Malheureusement, à notre époque , on ne juge pas des qualités, des valeurs d’une personne, mais de sa capacité à s’adapter à un monde malade.
    En même temps je pense que beaucoup de gens sont juste là , dans leur vie , à ne s’intérroger sur rien et à juste prendre tout ce qu’on leur donne à la téloche ou autre , des crétins lobotomisés,à fonctionner par stéréotypes.
    Pétard le môme il a les cheveux longs, les parents c’est forcément des babos faisant parti d’une secte , des fumeurs de ganjas

    • répondre
      Bambichoses
      17 septembre 2015 at 8 h 22 min

      Hahah c’est ça elena t’as tout compris !! Et je suis tatouee donc c’est sur je me drogue!!

  • répondre
    fyts
    10 septembre 2015 at 16 h 19 min

    comment j’ai loupé ce post?

    mon loulou a 23 mois, non pas deux ans, pas encore! non il n’ira pas à l’école à la fin de l’année, et je sais pas si il ira à la rentrée prochaine non plus! d’autres questions?

    j’entends: « ton petit a besoin d’aller à l’école pour se sociabiliser, connaitre le partage, la communauté »

    oui et coller des gomettes, connaitre un tas de conneries malsaines, d’uniformisation par la mode, le jeu et la tune!

    tu vois je trouve que c’est de la même école (ben tient) que le: « Ben tu vas pas le laisser tout seul quand même, il va s’ennuyer sans petit frère ou petite soeur!! »

    Rhaaaaa

    ben oui, on est tous des imbéciles mais les gens sont souvent cons à ce sujet!

    si tu crois en toi, en ton loulou, en ces petits riens quotidiens qui font votre bonheur alors fonce!

    j’attends qu’une chose, qu’on reparte sur la route et que mon petit garçon soit loin de toute cette normalité obligatoire!

    on a fait des ptits posts sur notre blog au sujet des pédagogie montessori et freinet, je trouve que c’est une alternative interressante lorsqu’on concidère que tout n’est pas bon à jeter dans l’école mais que l’éducation nationale ne fait pas les choses comme il faut!

    http://etoileetchocolat.canalblog.com/archives/2015/08/10/32302237.html

    han le pavé!!

    bises la Bambi Family

    • répondre
      Bambichoses
      17 septembre 2015 at 8 h 22 min

      Han merci fyts ! !je vais lire ça ! Je te rejoins totalement je suis contre la normalité obligatoire tu as mis un mot sur ce que je ressens

  • répondre
    veronique
    12 septembre 2015 at 13 h 59 min

    je voulais juste dire un truc qui m’intrigue, au vu des commentaires…Je suis en collège, mon message est donc peut-être inapproprié, mais quand les enseignants demandent des moyens alors que les gouvernements successifs font « fondre » les budgets de l’éducation, pourquoi les parents ne sont pas les premiers dans la rue? j’adore mon boulot, mais je me sens tellement seule quand je lis certains commentaires. On nous demande d’enseigner comme au Canada, ou comme dans les pays scandinaves…où les effectifs d’élèves sont deux fois moins importants, et les profs deux fois plus nombreux! Est-ce qu’en se détournant de l’école publique, en n’essayant pas de se battre pour elle, et en alimentant le cliché de  » l’école, c’est du formatage », on ne tend pas à créer des « jolis quartiers » de l’enseignement? et à donner des coups de sabre supplémentaires sur ceux qui tentent de faire vivre l’école, de la rendre attractive, mixte, métissée, mélangée?J’ai enseigné 5 ans en classe d’accueil, auprès de jeunes migrants. Les périples par bateau, les enfants soldats, les jeunes filles violées, les mineurs isolés, j’ai tout vu. Ce sont les seuls aussi que j’ai vu aimer l’école française, venir le matin heureux d’apprendre et d’avoir à manger le midi, et surtout… être infiniment reconnaissant. Voilou. Mon message ne condamne pas les enseignements alternatifs, mais je pense qu’avant de nous condamner, il faut nous donner les moyens d’avancer, et nous soutenir. Une enseignante de ZEP.

    • répondre
      Bambichoses
      17 septembre 2015 at 8 h 19 min

      Coucou véronique
      Je pense que tu n’as pas tort en effet..et c’est un vaste sujet. C’est vrai ma maman est instit en maternelle dans le publique et elle me dit les mêmes choses
      En fait c’est pas le problème de l’école publique et privée en tout cas de mon côté c’est plutôt une question de rythme, de mon fils et de notre façon de vivre et voir les choses
      Les moyens les parents pourraient les donner mais on ne fonctionne pas de cette manière en france du moins pas en publique
      Il ya des sur effectifs mais y sommes nous pour quelque chose ? Dans ce cas en effet on se tourne vers le privé ou il ya moins de monde mais pas forcément plus de moyen … je rends visite à une école qui me tient à coeur début de semaine prochaine privée avec une approche de l’apprentissage différent et je te garanti que les moyens c’est pas ça ..
      Tu as enseigné à des gens qui ont traversé des choses difficiles alors oui dans ces cas là l’école publique française avec cantine à midi peut faire rêver
      Sauf que nous on est pas sur ce bateau et moi ben je trouve que mon fils sera bien mieux dans une école alternative
      Mais je comprends aussi ta réflexion
      Merci pour ton commentaire

  • répondre
    Sailor Naoned
    22 septembre 2015 at 11 h 43 min

    Bonjour !

    Je suis moi même très intéressée par des solutions autre que l’école dites « normale ». Petite, j’ai souffert ( pas en continue et j’ai quand même aimé apprendre à l’école ) d’une sensation de décalage, parfois l’enseignement ne m’était pas adapté ( j’ai il y a peu été diagnostiquée personne à haut potentiel intellectuel, ce qui ne veut pas dire que je suis Einstein, mais seulement que ma façon de percevoir des informations est parfois différente de la moyenne et peu créer un isolement non voulu ou une difficulté de dialogue 🙂 ) et en réalité j’aurais je pense été plus épanouie dans un autre système. Je te conseille de te pencher sur cette page :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ducation_alternative ainsi que celle-ci : https://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9dagogie_Montessori

    Je ne connais pas bien ces systèmes, mais je pense que c’est parce que pour le moment je n’ai pas d’enfants que je ne m’y suis pas penchée sérieusement. L’éducation à la maison est pour moi une solution sérieusement envisagée et envisageable.

    Je ne dis pas que les enseignants ne sont pas de bonnes volontés, ou passionnés, je pense juste que le gouvernement ne fait actuellement pas les bons choix en matière d’éducation et que les premiers à en souffrir sont aussi bien les enseignants que les élèves, et je parle pas des restrictions budgétaires, des classes trop remplies… Et puis c’est peut être bête, mais je trouve que les élèves ont de plus en plus de comportements aberrants, après c’est peut être moi, et bien sur il ne faut pas généraliser, faire d’un cas un type d’élève, mais quand même. Et puis je ne suis pas certaine d’avoir envie de mettre du digital ( téléphone, tablettes, télé etc ) dans les mains de mon enfant rapidement, donc bon 🙂

    Enfin voilà !

    • répondre
      Bambichoses
      22 septembre 2015 at 11 h 52 min

      salut julie,

      Merci pour ton message, je me penche actuellement sur montessori et sur steiner qui sont à mon avis plus encourageant pour ma part.
      J’entends souvent des personnes me dire qu’ils ont souffert d’un système scolaire inadapté.. Effectivement chacun vois midi à sa porte, je ne jette la pierre à personne, ma mere etant instit dans le publique en maternelle. Mais c’est aussi la philosophie et la vision des choses qui me plait dans ces écoles alternatives 🙂

  • répondre
    amandine
    3 octobre 2015 at 20 h 25 min

    Bonjour, je suis instit’ et je pense comme Véronique! Nous, enseignants, nous plaignons des conditions dans lesquelles nous exerçons! Et effectivement, nous nous battons seuls…Les gens nous critiquent sans arrêt en répétant qu’on est toujours en grève mais nous essayons juste de faire notre travail du mieux que l’on peut, nous défendons des valeurs, nous luttons justement contre cette course au pognon, le formatage, cette quête de la réussite à tout prix…
    Bref, je comprends aussi tout à fait ce choix de faire l’école à la maison mais n’est-ce pas un choix égoïste finalement? Le choix d’une maman qui voudrait prolonger ce temps passé avec son enfant…
    Si tu en as le courage, la patience et les moyens (car cela signifie que tu ne bosses pas ou alors tu as la chance de pouvoir bosser de chez toi) alors fonce… Si tu penses que c’est mieux pour lui et pour toi, fonce…
    En tous cas, il y a une vérité, ton loulou est mimi tout plein! Son sarouel est top! La photo où vous êtes tous les deux, c’est ta copie conforme!

  • répondre
    Ekiben
    9 novembre 2015 at 1 h 00 min

    Bon bin, ici, le choix a été fait il y a déjà plusieurs années. Et c’est drôlement chouette.
    Viens nous voir, tu verras, ça fait pas peur de près !
    Tu viens voir André Stern mercredi 11/11 ?
    (je suis la soeur du disquaire)

  • répondre
    Emilia
    22 décembre 2015 at 13 h 01 min

    Bel article d’une femme et d’une maman engagée. Aller au bout de ses idées, de ses principes, trouver sa propre route….

  • répondre
    Charlie
    14 janvier 2016 at 12 h 30 min

    Fonce : l’IEF est une aventure merveilleuse, passionnante, épuisante mais tellement unique !!!

    • répondre
      Bambichoses
      16 janvier 2016 at 22 h 26 min

      merci !! 🙂

  • répondre
    Unschooling, franchir le pas - BAMBICHOSES
    16 janvier 2016 at 23 h 38 min

    […] y a quelques temps de ça, j’ai eu une sérieuse remise en question, vous vous souvenez ? Je mettais César à l’école à reculons, les matins étaient […]

  • répondre
    nurse mama
    2 février 2016 at 16 h 53 min

    Bonjour

    je viens de refaire un tour sur ton blog, ça faisait genre un an que j’y étais pas allée. J’en étais restée au stade des cheveux roses et de la mini frange betty page 🙂 et là je découvre en lisant les derniers articles , que beaucoup de choses ont l’air d’avoir changées dans votre vie ; Si je comprends bien vous quittez Toulouse et allez vivre dans une maison à la campagne ? moi je suis une ancienne parisienne, installée en Gironde. j’ai toujours eu envie de quitter la ville pour un retour au vert et on a acheté une maison en pierre avec gros terrain. J’avais toujours eu en tête de faire potager bio / poules / et pourquoi pas passer de plus en plus en autonomie sur certains points … et puis bizarrement je me rends compte que la ville me manque terriblement… Et qu’en fait on s’est trompés.
    Je ne te laisse pas ce commentaire pour te saper le moral pas du tout je ne me permettrais jamais. Je trouve juste super chouette que vos projets se réalisent comme vous le souhaitez. Moi je pense en fait que nous n’étions pas prêts pour ça mais un jour peut être… En tout cas le nouveau design du blog est très joli. Et puis les cheveux longs de ton fils c’estsuper. Je suis moi même maman d’un petit garçon aux cheveux longs,il a trois ans, et les a toujours eu longs. Quoi qu’en disent les autres je m’en fiche, ça lui va hyper bien. Et il porte aussi plein de sarouels qu’on a ramené de Thailande 🙂

    bonne installation dans votre nouvelle maison alors

    • répondre
      Bambichoses
      2 février 2016 at 17 h 01 min

      bonjour nursemama, en effet cela fait plus dun an que tu n’es pas passé si tu es restée à la frange rose mais plutôt 2 ans… 😉
      Je suis originaire de la campagne j’y ai vécu, donc je ne risque pas la surprise de me dire que ce n’est pas pour moi car je connais déjà bien ce que c’est. Mais je comprends que l’on peut sentir le manque de la ville. Nous avons trouvé pour le moment le bon compromis, j’ai gardé mon appartement en ville pour l’instant le temps de quelques travaux, passer mon permis et voir comment les choses évoluent et ensuite qui vivra vera je verai ou me mène la vie! 😉 merci pour ton commentaire en tout cas et j’espere a bientot !

    discutons-en