This is life

Je t’aime, en toute chose

_DSC8819
L’air si doux sur ton visage
La mer et nous tout seul sur le rivage
Le sable rouge, presque rose
Plus rien ne bouge je t’aime en toute chose
Et si tu passes près du bonheur
Essaie de t’y reposer quelques heures
Nos visages se superposent
Mon enfant sage, je t’aime en toute chose
Tu dois vivre si bien que la mort tremble
A l’idée de venir te prendre

Tu n’sais plus pourquoi tu cours après la joie
Chaque seconde, chaque jour
Et même si ton coeur explose,
Oublie la peur je t’aime en toute chose

Tu dois vivre si bien que la mort tremble
A l’idée de venir te prendre

Et tes foulées suprêmes
A perdre haleine je t’aime
Ta main dans la mienne
En toute chose je t’aime

Après des nuits sans sommeil
A main nue tu attaquera le soleil
La lumière en overdose
Demain, hier je t’aime en toute chose

Tu dois vivre si bien que la mort tremble
A l’idée de venir te prendre
Tu dois vivre si bien que la mort tremble
A l’idée de venir te prendre   _DSC8772 _DSC8820 _DSC8821J’ai entendu cette merveilleuse chanson cette semaine, et j’ai réfléchis comment vous la faire écouter. c’est difficile de parler musique ou bouquin sans que les lecteurs décrochent…
Mais en l’écoutant, elle a fait vibrer mon cœur de maman, j’aurais pu l’écrire pour César (si je savais écrire;-).
La Maison Tellier m’avait déjà beaucoup touché par leur album beauté pour tous. Avec leur musique, je m’envole…

César rit toujours aux éclats, il est doux et sincèrement gentil, gourmand, généreux, empathique et drôle et si vivant.
J’aime le respirer, la douceur de ses cheveux blonds, ses bisous collants de chocolat, ses mains « cracras », ses petits pieds qui puent, sa façon de mettre du rouge à lèvre, son répondant, sa curiosité, j’aime le voir courir à poil dans la maison en se dandinant comme un caneton, le consoler tout contre moi et sentir son petit cœur battre après un gros chagrin, notre complicité, les câlins du soir avec une histoire, le bruit de la sucette dans sa bouche, son odeur de dodo quand je l’embrasse avant d’aller dormir…
Il me fait rire, est triste quand je le suis, et me pardonne quand je perds patience en me serrant dans ses bras et me consolant de « cest pas grave, je te pardonne maman ».

Chaque jour qui passe, même si parfois c’est dur, je l’aime un peu plus et j’ai toujours peur qu’il arrive quelque chose c’est plus fort que moi.

J’ai beaucoup de chance d’avoir ce petit garçon. Je remercie chaque jour la vie qu’il soit là et de ce cadeau inestimable.
Cela peut paraître un brin niaiseux, mais nous devrions tous remercier la vie de tant d’amour que nous avons à porté de main au quotidien.
On vous souhaite un joli week-end plein de câlins !
_DSC8785-copie _DSC8829

 

Tu aimeras aussi

8 Commentaires

  • répondre
    mon petit home
    12 février 2016 at 12 h 48 min

    Ces mots sonnent bien justes, parfois je me surprends à les observer, puis mon cœur se serre lorsque je réalise que ces moments sont si éphémères, et que tout cela passe trop vite… Le tout est peut-être juste d’en avoir conscience au bon moment 🙂 bisettes

  • répondre
    Emilia
    12 février 2016 at 13 h 28 min

    Je ressens la même chose quand je vois ma fille…s’émerveiller continuellement est un cadeau que je ne savais pas possible avant Elle. Il n’y a rien, de niaiseux a en être consciente. Ton fils te ressemble beaucoup et tu as toutes les raisons de l’aimer plus que tout!! vive l’amour!!!

  • répondre
    Mara
    12 février 2016 at 14 h 20 min

    Comme je me reconnais dans tes mots et dans les belles paroles de cette chanson! Moi aussi mon grumeau il me fait chavirer, il envoie valser toutes mes certitudes et remplit notre maison de rires et de miettes de gâteaux! Bon week end à vous jolie famille des bois.

  • répondre
    Lolli
    14 février 2016 at 14 h 47 min

    Très bel article 🙂 Bon weekend plein d’amour et de douceur

  • répondre
    fyts
    15 février 2016 at 14 h 15 min

    « son odeur de dodo quand je l’embrasse avant d’aller dormir » <3
    je me souviens encore de l'odeur de sa nuque lorsque je l'ai attrapée, cette douceur, cette chaleur, malgré la douleur, on m'a laissé l'attraper, on m'a laissé être la première à le tenir dans les bras, ce jour là une jess est devenue maman et depuis ce jour, il n'y a pas un seul jour sans que je remercie la vie de m'avoir donné mon petit garçon!!! <3
    Alors les niaiseries, on s'en fout, ces moments là sont trop précieux!

  • répondre
    Chrys
    15 février 2016 at 23 h 06 min

    Émue aux larmes…

    • répondre
      Bambichoses
      17 février 2016 at 10 h 38 min

      oh merci Chrys..

  • répondre
    Céline
    22 février 2016 at 13 h 40 min

    Touchée… Touchée des bords du cœur sensible au bras résonnant des câlins chauds…
    Ils sont cadeaux, trésors, merveilles, découvertes, investigations et JOIE!!!!! Ouiiiii!!
    Merci <3

  • discutons-en