This is life

Aurevoir Daisy

daisy

J’ai hésité, puis je me dis qu’il avait plus que sa place. Certainement un des posts des plus douloureux que je publierai ici.
Quelque part je le redoute, je sais qu’au moment ou je vais écrire ces quelques lignes la concernant, je m’effondrerai sans doute en larmes devant mon ordinateur, mais je lui dois bien ça.
Un article rien que pour elle, pour lui dire combien elle était belle et à quel point elle jette un énorme vide dans ma vie et dans mon cœur… Daisy ma bébé.
Daisy est partie le soir du 11 juin 2016, elle a voulu traverser la rue de nôtre quartier pour venir me rejoindre, parce que je l’avais appelé pour qu’on aille se promener… Ce soir là, on ne l’avait pas attachée, car il était tard, on rentrait du cinéma, il n’y avait pas un chat dans la rue.
Cette image me hante, je dors mal, je fais des cauchemars, elle était plein de joie à l’idée de me rejoindre de l’autre côté, elle n’a pas vu la voiture qui est arrivée si vite, trop vite. Daisy est passée sous les roues, devant moi a 1 mètre, elle est morte sur le coup. Le véhicule, n’a même pas ralenti et ne s’est pas arrêté malgré nos hurlements…
J’ai du pleurer comme je n’ai jamais pleuré, effondrée sur la route, me demandant si je ne vivais pas dans un autre monde, que non ça ne venait pas d’arriver… J’ai demandé plusieurs fois si elle était morte, et je revois encore les yeux pleins de larmes de Samuel, inclinant la tête et me regardant, désemparé.
Une voisine qui a entendu et vu, est descendue pour nous donner un foulard pour l’envelopper. Je n’ai pas pu la regarder une dernière fois, c’était au dessus de mes forces, je ne voulais pas y croire. Nous sommes partis l’enterrer en pleine nuit à la cabane, là-bas elle sera bien. Elle sera près du lac, à la campagne…
Mon chéri m’a dit une phrase qui m’a aidé, en me disant que Daisy était partie maintenant que ce n’était plus qu’une enveloppe.
J’ai tellement mal. Je n’imaginais pas la peine que cela pouvait me causer. Alors je continue à vivre bien sûr, je suis plutôt du genre à avancer encore plus quand je suis triste, mais là c’est un coup derrière la tête pour moi.
Par moment je suis bien, et d’autre je me sent sombrer dans une mélancolie sans fin. Je sais que rien ne me la ramènera. J’aimerais tant voir la mort comme un nouveau commencement et pas une fin comme je l’ai souvent conseillé autour de moi. Seulement, c’est différent quand on le vit personnellement.
J’ai adopté Daisy il y’a 6 ans et demi, à l’époque, je vivais à Nice, et je suis venue la chercher à …Toulouse ! J’avais craqué sur elle juste sur une photo, je me suis dit c’est elle ! J’ai fait l’aller retour dans la journée.  Je n’avais pas de prénom, mais quand je l’ai regardé, je me suis dit qu’elle ressemblait à une petite fleur, alors j’ai pensé à la pâquerette, mais je préferais la version anglaise, ca sera Daisy !
Je l’ai aimé si fort. C’était comme mon bébé elle était si petite, mon dieu si fragile. Daisy était douce, tranquille, sage, et obéissante, elle savait se cacher dans un sac à dos quand on prenait le train pour ne pas avoir à payer plus, ça faisait bien rire les copains, elle refusait catégoriquement de s’asseoir par terre à même le sol il lui fallait un coussin, foulard ou autre douceur pour ses fesses de princesse. Elle dormait sous ma couette a mes pieds la nuit quand j’étais célibataire. Elle a connu tous mes looks, pas mal de mes histoires, elle a déménagé avec moi, pris le train, le bateau, le vélo. Elle était toujours enthousiaste de tout. Elle était super gourmande… C’était vraiment une chienne formidable.
Je regrette maintenant de ne pas lui avoir donné plus d’attention quand César est arrivé et après, elle n’avait plus le même intérêt, puis ma vie a changé, beaucoup, mais elle était toujours là. J’avais moins de temps pour elle. Je râlais qu’elle fasse les poubelles quand javais le dos tourné ou qu’elle fasse des bêtises.
Elle avait une façon de caler sa petite tête de pomme dans le creu de ma main pour avoir des caresses… Oh ma Daisy…
Elle a eu des bébés, car à l’époque, j’ai cru bêtement sans me renseigner davantage que « ça lui ferait du bien », elle les a eu à peine avant que j’accouche de César, on était deux baleines ensemble. Elle a du subir une césarienne, comme moi. Le vétérinaire pensait qu’elle rejetterais ses petits, mais elle a été une mère exemplaire, elle les a choyés. Puis nous les avons vendu, car ça aussi je pensais que c’était bien, sauf que César était dans ma vie et quand j’ai vu sa panique quand ses bébés partaient je me suis dis que plus JAMAIS, je lui ferais ça de nouveau, jamais j’aurais voulu qu’on vende mon bébé à moi. J’ai honte. Pardon Daisy, j’éspère que là ou tu es tu me pardonnes, de toutes ces erreurs grossières d’humain égoïste. Pardon de t’avoir autant disputé ces dernières années et finalement de me fâcher que tu montes sur le canapé quand j’avais le dos tourné, après tout t’avais toi aussi envie de t’allonger sur des coussins ! Je t’ai aimé de tout mon cœur, je ne t’oublierai jamais, jamais. Ma bébé, ma Daisy.
Aurevoir Daisy.IMG_6040daisybmbi IMG_6084 20150421_175656_412687320150428_175500 P291108_22.03247353_10150292374997033_4587383_n IMG_2018DSC00013Bye bye ma babydoggy

Tu aimeras aussi

31 Commentaires

  • répondre
    Sabine
    24 juin 2016 at 11 h 50 min

    J’en ai eu le ventre serré à te lire 🙁
    Je n’ai pas de mots qui seront assez forts pour t’aider à surmonter ça. Je voulais juste te dire que je suis de tout coeur avec toi et que je t’embrasse fort. Plein de jolies pensées pour toi aujourd’hui.
    Bisous ma belle.

  • répondre
    Anne-Lise
    24 juin 2016 at 12 h 22 min

    Quel joli message pour lui rendre hommage et quel courage de ta part! Nos animaux sont nos bébés et leur depart est toujours douloureux. Courage!

  • répondre
    Sophie
    24 juin 2016 at 13 h 25 min

    C’est un bel hommage ! Je n’ai pas pu retenir mes larmes. C’est tellement dur de perdre un être cher.
    Bon courage et plein de douces pensées

  • répondre
    Adeline
    24 juin 2016 at 13 h 50 min

    Mes larmes ont commencé à couler rien qu’en voyant le titre… Magnifique article, je n’imagine même pas à quelle point ça a dû être dur pour toi alors je te remercie. Merci de nous avoir fait partager tes pensées, tes souvenirs et ces belles paroles
    Courage et plein de bisous ma belle

  • répondre
    Louise Pirate
    24 juin 2016 at 13 h 58 min

    Je suis tellement triste pour toi, pour vous. Je ne peux que t’envoyer toute mon amitié et des milliards de bécots.

  • répondre
    Échos verts ❀ Natasha
    24 juin 2016 at 14 h 03 min
  • répondre
    Céline
    24 juin 2016 at 14 h 05 min

    Quand tu dis « au revoir » ce que tu dis c’est « à se revoir » ..

    Je te souhaite de pouvoir y croire afin d’apaiser ton cœur.

  • répondre
    { Asaline }
    24 juin 2016 at 14 h 16 min

    Pfou… Les larmes ont coulé… Une horrible épreuve. Courage ♡

  • répondre
    Amélie
    24 juin 2016 at 14 h 38 min

    Oh non, je suis tellement triste pour toi, ce billet me fait beaucoup de peine… Quelle terrible façon de perdre cette petite choupinette, comment est-ce possible que la voiture ne se soit pas arrêtée, les gens sont des monstres, des égoïstes… Nous avons une petite chatte de bientôt 4 ans qui remplit bien notre vie, on l’adore comme on peut la détester quand elle fait des bêtises mais on revient toujours la câliner assez vite. Comme toi, je m’en veux par moment d’être un peu sévère ou de ne pas avoir le courage de jouer avec elle quand la journée a été fatigante. Malgré tout, je pense que Daisy a eu une vie heureuse avec toi, tout comme toi avec elle, et c’est ce qu’il faut retenir ! Je suis sûre que dans son malheur, elle n’a pas vraiment ressenti ce qui lui arrivait et que la dernière image qu’elle a eue, c’était toi, l’appelant. Je te souhaite beaucoup de courage et merci pour les jolies photos !

  • répondre
    Camille
    24 juin 2016 at 14 h 39 min

    Oh mon Dieu, j’ai les larmes qui coulent !!! Pour avoir connu ça (ma petite chatte Tigris, emportée par une voiture également, devant notre maison…), je sais combien ton cœur doit être lourd. On dit que les animaux ont une mission auprès des humains qu’ils accompagnent, la sienne était sans doute finie et voila que Daisy est partie vers d’autres cieux, continuer son histoire, son cheminement personnel.
    Mes pensées chaleureuses te soutiennent, courage le temps efface la peine pour ne conserver que le souvenir de l’amour et des joies partagées !

  • répondre
    Delphine
    24 juin 2016 at 17 h 57 min

    Quelle tristesse… la première photo est magnifique:) Pleins de pensées pour vous.

  • répondre
    Solenn
    24 juin 2016 at 18 h 41 min

    Tes mots m’ont bouleversée… J’ai tant pleuré en te lisant.
    J’ai perdu mon chat Plume de la même façon, le matin même de mon mariage. C’était il y a plus de 4 ans et pourtant son souvenir est toujours aussi vif. Je ne l’ai pas vu mourir, c’est ma soeur qui l’a trouvé, mais dans mes cauchemars je vois la scène encore et encore… Je n’ose alors imaginer ta souffrance, le choc de cette vision. C’est terrible, affreux, innommable. Je ne sais trouver les mots. Mais toi tu as su les trouver, et c’est un magnifique hommage que tu rends à cette petite Daisy si jolie, si douce, si irremplaçable. Grâce à toi c’est comme si nous tous et toutes qui te lisons la connaissions aussi, et nos pensées iront vers elle autant qu’elles vont vers nos animaux disparus tant regrettés.
    Bonne nuit petite Daisy.
    Toutes mes pensées à toi et ta famille dans cette douloureuse épreuve.

  • répondre
    Tinea
    24 juin 2016 at 20 h 02 min

    Oh ma pauvre que c’est triste…bon courage

  • répondre
    Petite G
    24 juin 2016 at 22 h 17 min

    Oh je me sens si triste pour toi … Je suis plutôt une « fille à chats »moi, mais je sais ce que c’est que de perdre un fidèle « ami animal ». Et je sais que je vais devoir bientôt dire au revoir au gros matou qui me suit à la trace depuis déjà 18 ans, je ne sais même plus comment était la vie sans lui… Je pense bien fort à toi, à vous <3

  • répondre
    Délia
    24 juin 2016 at 23 h 04 min

    Ton article m’a fait tout bizarre. Il fait méga honneur à ta petite Daisy, ça avait l’air d’être la crème des petits chiens.
    On a perdu Cléo, une petite chatte noire toute mince comme un cure dent de 8 ans. C’est tellement soudain, tellement violent. On a pleuré beaucoup, on n’a pas trop compris ce qu’il nous arrivait, et puis comme avec le deuil des humains, on a fini par se rappeler seulement des moments chouettes, des litrons de bave qu’elle déversait en étant contente des câlins, et à ses petites manies reloues.
    Ta Daisy sera toujours là pour veiller, mais de plus loin.
    En tout cas elle doit japper de plaisir en lisant tout ça sur elle.
    Des gros bisous pour te remettre, et reboucher un peu le trou que ça a fait là dedans. A nous tous, même si on n’est pas Daisy, on va finir par colmater la brèche! :-*

  • répondre
    elsa - eva koshka
    25 juin 2016 at 10 h 06 min

    bon courage à toi Amélie, j’ai deux chats dans ma vie depuis très longtemps et je peux très bien imaginer ta peine… bises

  • répondre
    merci ginette
    25 juin 2016 at 11 h 04 min

    Oh la la je suis bouleversée c’est terrible.
    Je t’envoie plein de bisous et de câlins, courage courage courage pour faire ton deuil.
    Aurevoir jolie Daisy

    Elise

  • répondre
    Louise
    25 juin 2016 at 12 h 34 min

    <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

  • répondre
    Lolli
    26 juin 2016 at 11 h 37 min

    Cet article n’a pas dû être facile à écrire. Il n’est pas non plus facile à lire car même si je ne connaissais pas Daisy, j’ai des animaux et je comprend l’amour que l’on porte à ces petites bêtes 🙂 Courage la belle , je suis avec toi

  • répondre
    sophie
    26 juin 2016 at 19 h 13 min

    j’en ai eu les larmes aussi en lisant ton histoire,moi aussi j’ai une petite chienne et je suis certaine que ta petite daisy est toujours près de toi et des tiens et qu’elle continue sa vie de l’autre coté en sachant que sa vie a té merveilleuse avec toi et que tu t’es super occupée d’elle tu sais tous les animaux les insectes les oiseaux sont sensitifs et sentent l’amour qu’on leur apporte,.Je te fais de gros bisous aussi pour te remettre et pense qu’elle est et sera toujours à tes cotés daisy.Je te souhaite beaucoup de courage dans cette terrible epreuve.bisous

  • répondre
    parisia71
    26 juin 2016 at 19 h 48 min

    Je pleure …. qu’il est beau et doux ce douloureux hommage !
    Aurevoir petite puce et bon courage à vous

  • répondre
    Felicite WebDesign
    27 juin 2016 at 7 h 13 min

    Des petits morceaux de nous.
    Ils nous accompagnent en se collant tellement à nos vies, à ce qu’on est, qu’ils deviennent une part de nous-mêmes.
    J’ai connu exactement la même sensation, tout d.abord fille célibataire hyper fusionelle avec mon « ombre blanche » comme l’appelait les autres. Puis mon amoureux, lui laisser pourtant sa part si importante dans ma vie. Puis on devient maman, et ils sont là, ils nous soutiennent et partagent nos hormones! Fusion désormais avec le petit, c’est tellement beau…
    Leur départ est un déchirement, surtout dans une situation si tragique … Je pense à toi, pense à elle, et surtout ne t’en veux pas . Elle a été aimée et choyée, et si c’était à refaire, elle ne choisirais aucune autre maîtresse au monde que toi … Je t’embrasse

  • répondre
    Amalia
    1 juillet 2016 at 13 h 23 min

    Au revoir jolie Daisy. Je pleure, je n’ose imaginer ta douleur sur la route!
    Prends soin de toi, de vous ma belle Amélie.
    Bisous

    • répondre
      Bambichoses
      23 juillet 2016 at 12 h 35 min

      merci Amalia <3

  • répondre
    Aurelia Riviere Gusman
    3 juillet 2016 at 23 h 40 min

    Coucou Bambi – tu vois je ne sais pas à minuit je me suis demandée ce que vous deveniez la petite famille. Je suis désolée d’apprendre que tu as perdu ta petite chienne. C’est une épreuve horrible – j’ai perdu aussi mon tutus del rey (souviens toi on faisait un concours de photos chiens fleurs) le 29 mai pour la fête des mères. Moi aussi je lui gueulais dessus – moi aussi il m’énervait et moi aussi je m’en veux. Mais nous étions jeunes toi et moi et puis au fond d’eux ils savaient qu’on les aimait. C’est terrible car c’est un vrai deuil, une vraie perte. Je sais ce que c’est. Je suis de tout cœur avec toi et j’espère que daisy et lotus ont su se trouver tous les deux. Moi tu sais j’ai encore l’impression qu’il est là – toute à l’heure encore je sentais son collier – je veux t’embrasser et te dire que leur amour est bien plus fort que nos mauvaises humeurs. Courage bambi – Aurelia d’instagram

    • répondre
      Bambichoses
      23 juillet 2016 at 12 h 34 min

      merci beaucoup Aurelia..

  • répondre
    fyts
    4 juillet 2016 at 14 h 47 min

    je ne pensais pas trouver ce post aujourd’hui… sur insta j’avais les larmes aux yeux de te lire…

    en 2003 on a trouvé une chienne et 3 de ses frères dans une poubelle. on l’a gardé, les autres on trouvé une jolie famille aussi… uria était un boxer croisé staff, avec qui on a tout partagé, les galères, les bonheurs, tout… elle aussi est devenue maman, j’ai gardé l’un d’eux, mis des mois à trouver des familles pour les autres parce que je ne voulais pas les vendre, je voulais les donner à des bonnes personnes (y en avait 8). elle est parti en 2011, en deux semaines, d’un cancer du foie, on a rien compri. j’ai pleurer, pendant des jours, j’ai continuer à lui souhaiter bonne nuit chaque soir, pendant des années , j’ai apporté ses cendres avec nous, au bout du monde, oui je sais c’est dégueulasse pour certains, mais je lui avais promis qu’elle aussi elle gambaderait dans la steppe avec son fils… j’aime à penser qu’elle n’est pas loin… voilà 12 ans que son fils me suit comme une ombre, mon chien, mon beau chien vagabond, et je redoute tellement le moment où il va s’en aller que j’ai pris chaque épreuves comme un coup de pied au cul de la vie pour en profiter encore et encore.
    un jour j’ai vu un chien se faire écraser devant mes yeux, j’ai hurlé, j’ai pleuré, manqué de me faire écraser aussi pour le protéger, je suis resté avec lui pendant que les copains tentaient de retrouver à qui il était et puis il est parti… la véto a trouver les propriétaires le lendemain, il s’était échappé, et ils remerciaient cette gentille troupe de jeunes gens d’avoir été là ce soir là et de l’avoir entouré, de l’avoir caresser, de l’avoir embrasser, pour ne pas qu’il s’en aille tout seul au milieu de rien.
    daisy est parti, brutalement, injustement, mais elle est partie dans les bras de ceux qui l’aimaient, de ceux qu’elle aimait. les chiens comprennent des choses qui nous dépassent, comprennent quand nous sommes dépassés, leur bonheur n’est pas façonné par les mots mais par les actes, et toi tu as été sa maitresse, la meilleure a ses yeux j’en suis persuadée! elle n’est pas loin, elle veille sur vous! 😉
    bon j’arrête parce que je comprends trop tout ça, et je vais finir par chialer au boulot…

    • répondre
      Bambichoses
      23 juillet 2016 at 12 h 33 min

      mercu fyts, tes commentaires spnt toujours un petit rayon de soleil <3

  • répondre
    jardin d'intérieur
    16 juillet 2016 at 11 h 11 min

    le cœur serré en lisant tes lignes, je ne ta cache que les larmes ont coulé… je n’ai pas de mots pour te réconforter mais je t’envoie mes plus douces pensées

    • répondre
      Bambichoses
      23 juillet 2016 at 12 h 32 min

      merci beaucoup <3

  • répondre
    jardin d'intérieur
    16 juillet 2016 at 11 h 11 min

    « je ne te cache pas … »

  • discutons-en