A PROPOS

Je m’appelle Amélie mais tout le monde m’appelle Bambi depuis longtemps maintenant.

J’ai fais des études de mode et artisanat d’art, puis de graphisme, d’imprimerie, en passant par le commerce, et même un diplôme en esthétique et soins de la personne… Comme ça on pourrait se dire que ça n’a aucun rapport, d’ailleurs je me suis longtemps faite la réflexion que je n’avais aucune cohérence, une impression que rien ne me tenais en haleine bien longtemps et que je ne trouverais jamais ma voie/voi(x) Pourquoi est-ce que je ne parvenais pas à me tenir à une seule et même activité ?

Aujourd’hui je réalise que tout avait un sens, et ma réponse est sans attente : la soif d’apprendre. Et si c’était ça ma mission de vie, apprendre et transmettre ?

Tellement de choses m’intéressent, me passionnent, je veux tout essayer, tester! Pas assez d’une vie pour tout faire, je reste une « touche à tout » qui refuse d’être mise dans une case, je ne m’interdis rien, j’essaie, j’apprends encore et toujours. Je fonctionne sur des élans de vie, de la spontanéité, mais aussi des peurs que j’essaie au mieux de maîtriser, et chaque jour je fais un pas de plus vers moi-même, c’est tellement incroyable ! Je refuse les étiquettes fermement. A la maison elles sont traquées chez chacun d’entre nous, positives ou négatives elles ne nous définissent pas et ne sont pas ce que nous sommes.
Je les trouvent souvent dangereuses car elles finissent par nous conditionner dans quelque chose dont il est difficile de sortir par la suite…
Mais certaines existent bel et bien , je suis une maman également fascinée par la candeur  et la spontanéité de mon fils qui m’inspire chaque jour, et mon compagnon Samuel, graphiste.

Pendant longtemps, je me suis culpabilisée de ne pas avoir un seul domaine de prédilection dans lequel exceller. Puis, j’ai réalisé qu’inconsciemment je cherchais à me “mettre en boîte”, celle ou on me reconnaîtrais aux yeux de la société pour y avoir une place et savoir quoi répondre à la sempiternelle question : tu fais quoi dans la vie ? Julia Cameron en parle si bien, ce mot qui fait tellement peur, réservé à une poignée de personnes, que je peine à utiliser quand on me pose la question : je suis artiste. Nous le sommes tous, vous ne l’avez juste pas encore découvert, et c’est ça que je veux vous transmettre.

J’en arrive à la conclusion du pourquoi de cet espace, de ces ateliers, ce blog… C’est une sincère envie de partager mes connaissances et expériences acquises au cours de ces dernières années, libérée, à mon tour de donner pour libérer quelqu’un d’autre.

@BAMBICHOSES

Suivez moi sur Instagram