was successfully added to your cart.

Panier

Un jour j’ai lu ceci :
Tu es cet enfant désiré et à la fois tu es sa mère. Mets-toi au monde. Mets les énergies puissantes qui émanent de ton utérus dans le monde. Nourris ta terre et tu nourriras la Terre. Quel que soit ton âge, vis-toi comme la femme fertile que tu es.

J’ai trop longtemps douté de ce que j’étais capable de faire. De ce que NOUS étions capables de faire.
En ce 8 mars, journée internationale des droits de la Femme, j’ai envie d’un projet commun, d’un faire ensemble, un lien : 

LE WOMADE PROJECT : LA COLERETURE

Le collage est une forme artistique que j’aime énormément, on peut rapidement exprimer quelque chose sans grandes connaissances. L’écriture est mon deuxième amour, les pages du matin, une phrase par jour, les livres, la poésie, les mots !
Puis j’ai découvert la broderie, mais pas la plus compliquée, je n’aime pas quand ça prends trop de temps quand ça demande d’être méticuleuse, je suis plutôt dans le “craft”, le système D ou encore récup. J’aime la mouvance du DIY à ses débuts, j’aime ce qui reste, ce qui se dit, se crie, s’entends, se voit, dérange ou rassure. J’aime ce qui fais sens.
J’aime le “creactivisme”.

Tous les mois mon syndrome prémenstruel (SPM) est pour moi, et mon entourage, un véritable calvaire. Je suis une autre personne, méconnaissable, rugueuse, trop souvent agressive, sombre.
Les pensées négatives m’assaillent de partout et me rongent. Je n’ai plus envie de rien, tout me paraît flou et je ne vois pas l’avenir (ou même la semaine d’après !) je pleure jusqu’à plus soif et j’ai la sensation que plus les années passent, plus il est puissant et désagréable. Je suis arrivée au point où chaque mois, la peur me gagne à l’arrivée de ces quelques jours terribles qui me transforment et que je ne sais pas gérer. Et malheureusement même si maintenant on sait qu’il y’a des changements à cette période nous restons peu comprises à ce sujet (parmi tant d’autres!). Sans compter la phrase dégueu : t’as tes règles ou quoi ? 

J’ai pensé à tout le sens que les règles pouvaient avoir pour moi, je me suis interrogée de comment je le vivais et ce que je traversais.
J’ai rempli des carnets d’observation, (et d’émotions!) noté des moments plus propices que d’autres. Je pense que je peux maintenant dire que je me connais.
Je SAIS ou j’en suis sur ce cycle menstruel épuisant.

En période de SPM, j’ai un immense besoin de solitude, de ne recevoir aucune sollicitation, de ne voir personne, de me poser à l’intérieur de moi, de créer pour calmer mes tempêtes intérieures.
J’ai besoin d’un confort simple : du calme, de la musique, mon atelier et un tête à tête avec moi même.
J’ai souvent besoin d’une bonne couverture pour camoufler mon humeur et me réfugier devant un bon film ou livre inspirant.

Et c’est exactement là où je veux en venir :

Le mot couverture vient du mot latin “cooperire” qui signifie couvrir entièrement.
On entend également le toit d’une maison. (notre premier foyer n’est-il pas l’utérus ?)
La couverture (ou plaid) protège, réchauffe, recouvre, cache, elle est le symbole du (ré)confort. En espagnol on l’appelle manta.

Pourquoi LA COLERETURE ?
Car je suis bien trop souvent en colère en cette période, tout me révolte et m’affecte bien plus que les autres jours du mois, je suis à fleur de peau. Parce que je fais partie des femmes en colère contre l’inégalité qui nous touche encore aujourd’hui, la domination et toutes les formes de violence et que j’avais besoin de l’exprimer.

Une couverture sur le syndrome prémenstruel, pour canaliser cette colère qui nous traverse toutes, ces peurs, ces doutes! Broder pour me canaliser, mettre ma rage dans quelque chose.

Je sais que je suis loin d’être la seule. Combien c’est important aussi pour TOI, quand dans n’importe quelle période tu as besoin d’entendre quelque chose qui fait du bien, une épaule sur qui te poser, des bras dans lesquels se réfugier…

Trop envahie par les émotions en cette période j’ai besoin d’un refuge puissant.
Quand je suis dans le noir, quand l’ombre me gagne, je sais combien les lectures inspirantes me nourrissent et à quel point elles peuvent me hisser la tête hors de l’eau. J’ai besoin de mots sur mes maux…
Mon prénom est Amélie. En allemand, son équivalent est AMAL (encore une fois je pense à ma douleur dans cette période…que de sens !) qui signifie FORCE, PUISSANTE. C’est exactement ce dont j’ai besoin en cette période  pour moi.

Après de nombreuses recherches j’ai trouvé que Amélie signifiait aussi « qui protège le lien ». 

J’ai alors imaginé nous relier. Toutes. Que chacune d’entre nous (s’)envoie un message de force : par la broderie, la peinture, les mots.

Le principe est simple :

  •  Broder un carré de 11 x 11 (votre créa ne devra pas dépasser 9×9, j’ai rajouté 1 cm de plus pour la couture entre eux
  • Une phrase, mot, citation que vous aimeriez entendre dans les moments difficiles, quelque chose qui vous encouragerait et vous ferait redresser la tête.
  • La majorité de la création doit comporter du rouge (symbole des règles, mais aussi de la colère, de la créativité et de l’amour, mais aussi du chakra racine situé au niveau du périnée), elle ne doit pas être rouge entièrement mais doit être dominante pour donner une impression d’unité au moment ou je les assemblerai.
  • TOUT est autorisé, pour le décorer (LÂCHEZ VOUS !) : grigris, peinture, posca, transfert d’image, collage de lettres en tissu, tricot, crochet, punch needle… pourvu que vous n’oubliez pas le message que vous voulez faire passer et qu’il y’ai quelque chose d’écrit ET brodé.
  • Le message doit vous être adressé ! Utiliser le JE, MOI, ME … Pensez à la personne que vous êtes, telle que vous la percevez, puis écrivez quelques mots, phrases, ne dépassez pas 2 mn pour cet exercice. Je vous demande de mettre quelque chose qui vous est propre, mettez votre cœur, vos tripes dans cette phrase, comme un secret rien qu’à vous, quelque chose qu’on vous susurrerait à l’oreille…
  • Les carrés reçus par courrier doivent impérativement m’être envoyés en mars et avril, je n’ajouterai plus de carré si reçus après le 15 avril, pour avoir le temps de les relier dans le calme et non dans la hâte. J’ai besoin de tous les connaître, les photographier et intégrer leur sens. Pour finir, je relierai chaque carré reçu, pour m’en imprégner, les lirai un à un, puis les assemblerai pour n’en faire qu’une.
  • ENVOI : CONTACTEZ MOI EN MP INSTA OU VIA MABAMBICHOSES@GMAIL.COM
  • La COLERETURE, qui deviendra j’en suis sûre une merveilleuse Protecture contre les SPM sera ensuite exposée en juin lors de ma première expo dont je vous parlerai très vite ! 
  • Le projet sera publié au fur et à mesure sur instagram en stories permanentes au nom de #WOMADEPROJECT, vous pouvez également tagguer votre pièce en utilisant ce hashtag ainsi que le #féminitécréactivitéchallenge

La broderie peut faire peur surtout si on en a jamais fait ou si on se dévalorise, jetez moi ces complexes au feu les meufs et attrapez un fil et une aiguille, on est là pour s’exprimer pas pour passer un concours!! Pourquoi de la broderie ? Parce qu’elle permet de prendre le temps. En brodant ces mots ils nous habitent davantage, et prennent toute la place, dans tout nôtre être, du sens.
Mettez toute votre énergie dans cette broderie :
N’AYEZ PAS PEUR. FAITES VOUS CONFIANCE : LA PIECE FINALE SERA PUISSANTE.

Qu’avez-vous besoin de dire, d’entendre dans vos moments sombres ? Posez-vous, jouez votre musique préférée, dansez, fermez les yeux, laissez venir à vous les mots qui vous caressent.
Au découragement et au manque de confiance en soi, je propose la transformation positive : Je suis là avec toi
Parce que : 

Join the discussion 4 Comments

  • Agathe larcade dit :

    Super projet ! Qui va me permettre d’enfin me mettre à la broderie !!! J’ai hâte. Agathe d’Alsace

  • Sarah dit :

    C’est génial. Je valide à fond et te suis depuis des mois et je me reconnais tellement dans ce que tu écris. Je n’envoie jamais de message ou ne fais de commentaire, souvent en retrait et en observation, mais LÀ je fonce et t’écris sans réfléchir. Je commence mon “œuvre ” ce soir. Et garde dans un coin de la tête à venir à ton expo, quitte à faire des kms! Belle soirée et merci pour cette idée fabuleuse.

Laisser un commentaire