was successfully added to your cart.

Panier

recettes

Au revoir Nutella

par 24 janvier 2016 février 22nd, 2016 53 Comments

Nous sommes les plus grands consommateurs de Nutella au monde. Je souris encore en pensant à l’autre jour, ou j’ai aperçu sur un écran d’une vitrine de magasin, la publicité vantant les mérites de cette pâte à tartiner, avec de beaux enfants courants dans le jardin surexcités à l’idée de manger leur tartine saine et pleine de bonnes choses de chocolat…

Tout ça est si loin de la réalité, bon nombre d’entre vous le savent déjà, et pour ceux qui l’ignorent, en plus d’être très gras et très sucré il contient aussi du phtalate appelé DEHP, une substance chimique qui permet d’augmenter la flexibilité des matières plastiques. On peut le trouver dans les emballages plastiques souples comme les barquettes alimentaires, sachets, films plastiques … Ils migrent de l’emballage dans le produit, et bien entendu sont cancérigènes.
Mais comme si ça ne suffisait pas, il est aussi bourré d’huile de palme.
Saviez vous que les forêts d’Indonésie disparaissent ? Qu’elles sont détruites par fumigation ? (ce qui place d’ailleurs l’Indonésie dans le trio de têtes des pays émetteurs de dioxyde de carbone) pour faire place à des champs de palmiers, dont on extrait la précieuse huile de palme, manne financière pour les petits paysans indonésiens, et surtout pour les gros groupes agro-alimentaires. Car l’huile de palme, extrêmement bon marché, est utilisée pour tout ou presque, meubles, biocarburants, et une myriade de produits alimentaires et cosmétiques.*
Sans oublier notre bon lactosérum ou présure qui n’est ni plus ni moins qu’une enzyme appelée “chymosine” contenue dans le suc gastrique que l’on prélève de la caillette du veau ou de l’estomac de l’agneau. Elle a la particularité de provoquer la coagulation du lait.erk !

Quand j’étais ado, je le mangeais à la cuillère à soupe, oui oui. J’étais totalement accro, je salivais en rentrant du collège rien qu’à cette idée.
J’ai vu des vidéos  insoutenables sur ce que vivaient les orangs outans, certains brûlés vifs.
J’ai décidé radicalement d’arrêter (ça été pire que d’arrêter de fumer je crois!), et je suis très vigilante quand à sa présence dans ce que j’achète.
Je l’ai remplacé, toujours avec un peu de nostalgie car je ne retrouvais pas vraiment le goût du nutella, forcément, personne ne peut égaler son taux de sucre et de graisses, alors j’ai commencé à faire des tests, puis à la maison tout le monde est fan des tartines de chocolat pour les 4 heures, il fallait trouver une solution !
A force de bidouiller, j’ai fini par trouver la formule parfaite !_DSC8780Ingrédients :

150 gr de noisettes
60 gr de chocolat noir à 50% ou plus
30 gr de sucre complet rapadura (ou blond biologique)
1 cuil à soupe de cacao (amer ou pas suivant les goûts)
1 cuil à soupe plus 1 à café d’huile de coco
1/2 c à café d’extrait de vanille

Alors, je dépose mes jolies noisettes sur une plaque allant au four puis je les mets au chaud à 150°C le temps d’un petit quart d’heure, histoire qu’elles prennent de la couleur et qu’elles embaument la maison.
Une fois le doux parfum émergeant, je les sors pour les laisser refroidir un peu.
Pendant ce temps, je dépose le chocolat dans un bain marie avec l’huile de coco pour avoir une crème parfaitement liquide.
Dans un torchon propre, je dépose mes noisettes pour les frotter les unes contre les autres afin d’enlever un maximum de peau.
Direction le vitamix (ou blender puissant), ou je vais les mixer à pleine puissance avec le sucre jusqu’à obtenir une sorte de pâte huileuse. On ajoute à ce moment, le cacao et le mélange chocolat-coco. Mixer à nouveau, transférer dans un joli petit pot, et voilà ! Vous pouvez le conserver jusqu’à un mois!
Le mieux, c’est de ne le consommer que le lendemain, car avec l’huile de coco il va durcir, mais vous voyez, ici c’est difficile de le garder si longtemps, j’ai l’enfant le plus gourmand de la planète !
_DSC8803_DSC8782 _DSC8793 _DSC8790

Join the discussion 53 Comments

Laisser un commentaire